Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
Vendre un bien

Savez-vous distinguer les points forts et les points faibles de votre appartement ?

vente d’appartement à Paris 15

Au moment de mettre en vente votre charmant appartement du 15e arrondissement parisien, vous allez procéder à une estimation de sa valeur afin d’en fixer le prix. Cette phase est essentielle, que vous vous apprêtiez à mettre le logement sur le marché ou que vous éprouviez des difficultés à trouver acquéreur.

Or, cette estimation est basée aussi bien sur l’indice de référence immobilier (le prix au m2) que sur les atouts et les défauts de votre propriété. Il est donc crucial de faire le point sur les « plus » et les « moins de votre bien immobilier ! Cela vous permettra de mettre en valeur ses avantages et, éventuellement, de corriger ses défauts pour une vente d’appartement à Paris 15 plus rapide et efficace ! Voici les points à prendre en compte.

Transformez les points forts du logement en arguments pour favoriser votre vente d’appartement à Paris 15 !

Si vous croyez qu’il est aisé d’identifier les atouts d’un bien immobilier, vous êtes dans l’erreur. Pourquoi ? Parce que cette opération suppose de faire preuve d’objectivité et de regarder votre logement avec les yeux des acquéreurs potentiels, ce qui est loin d’être évident. Surtout quand on vit dans le bien en question et qu’il nous paraît merveilleux en tous points !

Pourtant, votre vente d’appartement à Paris 15 doit s’appuyer sur des critères neutres et impartiaux. Voici quels points forts sont susceptibles d’être mis en valeur pour accélérer votre transaction immobilière.

  • La situation géographique. C’est un classique, mais qui a toute son importance dans une grande ville comme Paris. Ce critère joue à deux niveaux : l’emplacement du bien dans la commune (en l’occurrence le 15e arrondissement, quartier Javel, Grenelle, Necker ou Saint-Lambert). Et son positionnement précis au sein de son quartier: avenue Émile Zola, proche de la Seine, à proximité des stations de transport principales de l’arrondissement (La Motte-Picquet Grenelle, Commerce, Javel – André Citroën, etc.). Un bon emplacement peut accélérer une vente d’appartement à Paris 15, mais aussi effacer pas mal de défauts !
  • L’état de l’appartement. Entre le « quasi neuf » et le « très ancien avec gros travaux de rénovation à prévoir », il y a une marge importante qui peut tout changer à votre vente d’appartement à Paris 15. Sachant que les acquéreurs préfèrent, dans l’absolu, un logement qui ne nécessite pas trop de choses à faire avant l’emménagement. Mais attention : la question de l’état général du bien renvoie également à la qualité de sa présentation. Un appartement rangé, propre, dépersonnalisé devient un véritable atout pour une transaction.
  • La position du bien dans l’immeuble. C’est un point que l’on oublie trop souvent, mais en fonction de sa position dans le bâtiment, votre appartement parisien aura plus ou moins de valeur. Les étages les mieux considérés sont généralement les 2e et 3e. Le rez-de-chaussée draine son lot d’inconvénients, tandis que les étages élevés sont fréquemment peu desservis par les ascenseurs, les immeubles étant anciens. Le positionnement joue aussi sur la vue: votre vente d’appartement à Paris 15 peut grandement bénéficier d’une belle vue sur un monument ou sur la Seine, alors qu’une fenêtre sur cour ne sera pas si agréable, n’en déplaise à monsieur Hitchcock.
  • Le calme. À Paris, la tranquillité est un atout crucial. Un appartement qui donne sur une petite cour sereine ou sur un parc sera bien plus facile à vendre (et à meilleur prix) qu’un logement donnant sur le boulevard de Grenelle avec son flot incessant de voitures, et les nuisances sonores qui vont avec. Idem pour le voisinage (au sens large ), dont la tranquillité est un solide argument.
  • La qualité du bâti. Un logement ancien est un logement qui a vécu. Il a donc subi des travaux (ou non), été construit avec de bons matériaux (ou pas), etc. La qualité du bâti peut devenir un double argument en faveur de votre vente d’appartement à Paris 15 : un immeuble ancien ayant bénéficié de travaux de rénovation, ou un immeuble récent, sont plus vendeurs. Et du bâti dépend la performance énergétique, devenue un cheval de bataille essentiel lors d’une vente (voir à ce sujet la liste des diagnostics techniques).

Ces points forts ne sont pas exhaustifs. Avec les progrès techniques, d’autres atouts viennent s’y ajouter et donner du corps à votre vente d’appartement à Paris 15. C’est le cas, par exemple, de la qualité de votre connexion Internet, désormais un argument de choix aux yeux des acheteurs !

vente d’appartement à Paris 15

Corrigez les défauts pour booster votre vente (ou la remettre sur de bons rails !)

Impossible de considérer les points forts de votre logement sans regarder, aussi, ses points faibles. Ceux-là sont encore moins faciles à voir, soit parce que vous vous êtes habitué avec le temps, soit parce que vous préférez (inconsciemment) les ignorer ! Toutefois, cette lucidité vis-à-vis des défauts du bien va aider à optimiser votre vente d’appartement à Paris 15 : car, un défaut, ça peut se corriger ou s’atténuer ! Quelques exemples.

  • De gros travaux de rénovation ou d’aménagement à faire. Votre appartement est ancien et nécessite d’importants travaux pour être habité. Voilà qui risque de faire déchanter plus d’un acquéreur ! Pour minimiser l’impact de cet inconvénient, deux solutions : effectuer vous-même quelques travaux préalables à votre vente d’appartement à Paris 15, à condition qu’ils restent rentables. Ou attirer l’attention des acheteurs avec un prix très avantageux, qui prend en compte la valeur des travaux à réaliser.
  • Des nuisances. Aucun logement n’est parfaitement hermétique aux nuisances, notamment sonores, surtout s’il trône en plein milieu d’une agglomération dynamique et vivante comme Paris. Il peut s’agir des bruits des voitures venant de la rue, de voisins tapageurs ou de la proximité d’un bar très fréquenté. Néanmoins, il est possible de modérer ces nuisances (par exemple en investissant dans du double ou triple vitrage) ou de les compenser par le prestige de l’emplacement (« oui, c’est un peu bruyant, mais l’appartement donne sur la rue du Théâtre ! »).
  • Un appartement en rez-de-chaussée. Ah, qu’il est mal aimé, ce rez-de-chaussée ! Trop souvent, il est synonyme de nuisances sonores (on entend les gens dans la rue ou les résidents qui rentrent chez eux), voire de risques accrus de cambriolage. Alors, aiguisez vos arguments pour renverser la vapeur et booster votre vente d’appartement à Paris 15 ! Sans nier les menus inconvénients du RDC, mettez en avant ses avantages : pas besoin de passer par l’escalier ou de prendre l’ascenseur, ce qui facilite le déplacement de gros objets ; un prix d’achat plus faible que dans le reste de l’immeuble ; le fait de bénéficier de la cour intérieure ou du petit jardin attenant ; etc. Pour sécuriser les acheteurs, l’installation de barreaux aux fenêtres donnant sur la rue peut faire son effet !

Bien sûr, ce ne sont que des exemples. En tout état de cause, repérer les défauts de votre logement vous permet de réfléchir aux moyens de les corriger ou, pour le moins, de les présenter en toute honnêteté à vos acheteurs potentiels : défaut avoué est à moitié pardonné !

Soyez sûr que votre vente d’appartement à Paris 15 en bénéficiera. Et surtout, si celle-ci n’aboutit pas, posez-vous les bonnes questions au regard de ces éventuels points faibles !

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer