Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
acheter un bien immobilier à plusieurs
Acheter un bien

Acheter un bien immobilier à plusieurs, comment ça marche ?

Il est tout à fait possible de réaliser une acquisition à plusieurs, et ainsi de se partager une propriété. Que ce soit pour y habiter, pour en faire une résidence secondaire, ou pour en tirer des revenus locatifs, de nombreux particuliers se lancent dans le « co-achat ». Acheter un bien immobilier à plusieurs revêt de nombreux avantages, surtout à l’heure où les prix ne cessent de grimper, particulièrement dans les zones tendues – comme dans la capitale. Cette solution permet de préserver votre portefeuille tout en bénéficiant d’un bien plus spacieux et mieux situé. Mais comment acheter à Paris 15 à plusieurs ? On vous explique tout.

Acheter un bien immobilier à plusieurs : de quoi s’agit-il ?

Acheter un bien immobilier à plusieurs suppose de réaliser l’acquisition d’un bien immobilier en divisant les frais entre deux personnes ou plus. Vous n’avez pas besoin d’être en couple pour pouvoir vous lancer. Il est possible de réaliser l’opération avec des membres de votre famille ou des amis, pour chacun puisse devenir propriétaire d’un lot. En général, l’objectif est d’y habiter ensemble.

Cette option revêt de nombreux avantages.

  • Le coût de l’acquisition est moins élevé, même si les prix de l’immobilier sont en hausse dans les grandes agglomérations.
  • Tous les frais au quotidien sont répartis entre les propriétaires (factures d’électricité ou de chauffage, entretien et réparation, impôts…).
  • C’est une technique efficace pour mutualiser le coût d’un prêt, en se partageant les divers frais.

Acheter un bien immobilier à plusieurs vous permet de vous lancer dans un projet sérieux et vivre avec la famille ou les amis.

Quelles options pour acheter à Paris 15 à plusieurs ?

Le statut de co-accédant ne s’applique que pour les couples. Voilà pourquoi un statut spécifique est à prévoir pour ceux qui souhaitent acheter ensemble sans être un couple. Ils peuvent opter pour la création d’une SCI, l’indivision ou faire un pacte tontinier.

  • La SCI ou Société Civile Immobilière permet d’acquérir des parts d’un bien immobilier. La SCI est donc l’acheteur et la transaction est financée par l’argent injecté par les associés. Chacun détient une part à hauteur de leur apport. Quand un associé ne veut plus poursuivre, il suffit de vendre ses parts.
  • L’indivision est aussi une option pour acheter un bien immobilier à plusieurs. Elle suppose d’acheter un bien et de le partager à parts égales ou en fonction du montant investi par chacun. Les dépenses liées au bien sont partagées entre les indivisaires. Lorsqu’un membre souhaite quitter et qu’aucun délai à n’a été déterminé dans le contrat, les autres membres doivent racheter sa part ou se mettre d’accord pour vendre le bien et lui rendre son investissement.
  • Le pacte tontinier est un dispositif de succession. Lorsqu’un des acquéreurs décède, les associés survivants se partagent la part du défunt, et le dernier d’entre eux deviendra l’unique propriétaire du bien. L’avantage de cette option est d’ordre fiscal. Les droits de succession ne sont versés que sur le montant de la part transmise.

Cependant, l’opération est plus simple dans le cadre d’un achat en couple.

acheter un bien immobilier à plusieurs

Est-il possible d’obtenir un prêt à plusieurs ?

S’il est très facile d’obtenir un prêt en couple, cela n’est pas si évident pour acheter un bien immobilier à plusieurs.

L’emprunt doit être demandé auprès d’un seul établissement et chaque associé doit être solidaire, avec le risque de devoir rembourser la part d’un membre en cas d’insolvabilité. De plus, le montant de l’investissement peut être différent pour les co-acheteurs.

Quelles précautions devez-vous prendre ?

Bien que cette opération soit intéressante sur plusieurs points, il faut tout de même rester vigilant. Pensez à :

  • Partager la propriété en fonction de l’apporte de chaque associé.
  • Délimiter les parties privatives et déterminer les parties communes.
  • Mettre au point les conditions de partage des charges et des éventuels travaux, en considérant la viabilité de l’immeuble dans son entier.
  • Déterminer des servitudes.

Vous pouvez maintenant acheter un bien immobilier à plusieurs en toute sérénité.

Article écrit par:

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer