Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
location longue durée à Paris 15
Louer un bien

Location longue durée ou saisonnière : quelle est la meilleure option ?

La location longue durée à Paris 15 est différente de la location saisonnière, que ce soit au niveau de la longueur du bail, des risques encourus, de la rentabilité théorique, ou encore des responsabilités qui incombent au propriétaire. Si la longue durée est plus sûre, le saisonnier est souvent considéré comme plus rentable. Mais vers quelle option se tourner dans le cadre d’un projet de mise en location ? Voici un guide comparatif traitant les points positifs et négatifs de chacune de ces options.

La location longue durée à Paris 15 est plus stable, mais moins rentable

Pour cet article, nous allons nous baser sur la location meublée, plus évidente pour parler de la location touristique à Paris 15.

Dans le cadre d’une location longue durée à Paris 15, vous mettez votre bien à la disposition d’un ou de plusieurs locataires pour une durée étendue. Le contrat dure un an et est renouvelable par reconduction tacite pour une location meublée. Une fois le bail signé, l’appartement devient la résidence principale de l’occupant, et le bailleur ne peut ni récupérer le bien, ni y accéder sans autorisation.

La gestion de ce type de location n’est pas très complexe. Une fois que le locataire a emménagé, vous n’avez plus rien à faire après l’état des lieux d’entrée. Vous n’avez qu’à empocher les loyers et les déclarer.

La location longue durée à Paris 15 est stable et sûre à la fois. Vous gardez le même locataire pendant douze mois, et vous pouvez prévoir les rentrées d’argent et les dépenses. Vous connaissez les divers frais que doit s’acquitter le locataire. De plus, l’occupant prête une attention particulière au logement car il le considère comme le sien.

La location touristique est plus rentable, mais avec des risques élevés et des démarches complexes

La location touristique à Paris 15 suppose de proposer un bien aux locataires pour de courtes durées. Cette location peut durer une nuit à quelques semaines. En général, ce type de location est pris en charge par les sites spécialisés comme Abritel, Homelidays ou Airbnb…

Le saisonnier est plus rentable que la location longue durée à Paris 15, notamment dans le cas où le logement est bien localisé géographiquement.

Outre les nuitées réunies plus élevés qu’avec une location de longue durée, la location saisonnière revêt d’autres avantages :

  • Vous pouvez utiliser le bien lorsqu’il est inoccupé,
  • Vous pouvez louer votre résidence principale pendant vos déplacements pour plusieurs semaines,
  • Avec ce type de location, il n’y a aucun risque d’impayé de loyers car le loyer est réglé avant que le locataire ne s’installe,
  • Vous bénéficiez d’avantages fiscaux non négligeables. Les revenus issus du saisonnier relèvent du régime BIC. Vous obtenez donc un abattement de 50% pour la couverture des charges dans le cadre du régime micro BIC.

location longue durée à Paris 15

Cependant, il est plus difficile de gérer une location touristique à Paris 15. Vous devez être disponible pour gérer les arrivées et les départs qui peuvent être nombreux pendant un mois. Vous devez veiller à ce que le logement soit propre avant l’arrivée d’un nouvel occupant, vous occuper des réservations…

De plus les démarches dans le cadre du saisonnier sont plus strictes que pour une location longue durée. La location ne peut durer plus de 120 jours par an. Dans le cas contraire, une déclaration s’impose. Pourtant, dans les zones tendues, la déclaration de la location en mairie est incontournable même si vous ne dépassez pas cette limite. En outre, louer pendant plus de 120 jours par an vous oblige aussi à modifier la destination du bien pour en faire un meublé touristique. Ce qui complique les démarches administratives et fiscales.

Et bien que les loyers cumulés via une location saisonnière pendant 4 mois représentent l’équivalent de 70 à 80% du revenu annuel net d’une location longue durée à Paris 15, cela dépend fortement de la qualité de la localisation géographique du bien et des divers frais à la charge du bailleur.

Article écrit par:

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer