Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
estimation à Paris 15
Acheter un bien

L’importance des critères subjectifs pour estimer un appartement

Vous avez repéré l’appartement de vos rêves et souhaitez formuler une offre d’achat ? Ne vous précipitez pas et prenez le temps de vérifier si le bien en question est proposé au prix du marché. C’est l’une des questions essentielles à vous poser ! Pour ce faire, vous devez réaliser une estimation à Paris 15 vous-même, afin de vous assurer que vous payez le bon prix et que vous disposez, le cas échéant, d’une marge de négociation. Même si l’estimation s’appuie généralement sur des critères objectifs, vous devez aussi veiller à ce que le logement corresponde à vos besoins. Les critères subjectifs jouent donc un rôle déterminant. Voici pourquoi.

La subjectivité est déterminante dans l’estimation à Paris 15

Dans le cadre d’une estimation à Paris 15, vous devez savoir que tous les critères sont plus ou moins subjectifs, même la localisation, la taille, l’ancienneté ou les prestations. On pense que ces critères sont déterminants pour tous, ce qui est tout à fait faux. Tout simplement parce que les critères d’achat de tous les acquéreurs ne sont pas forcément les mêmes. Prenons quelques exemples.

  • La localisation géographique. Tout repose sur vos attentes en termes d’environnement. La valeur d’un bien sis en centre-ville est évidemment plus élevée que celle d’un autre, installé en zone périphérique. Mais si vous êtes en quête d’un quartier calme et loin du bruit, vous allez certainement préférer un logement en périphérie, même si la majorité des acheteurs penchent pour un bien en centre-ville. Également si votre priorité est de dénicher un bien à proximité de votre lieu de travail ou d’une bonne école pour vos enfants.
  • Les prestations. Lors d’une estimation à Paris 15, vous devez penser à vos besoins précis. Même si la présence d’un balcon peut faire grimper la valeur d’un logement, vous ne trouvez pas cela forcément comme un atout. Les finitions ou les équipements sanitaires dans le logement peuvent également vous déplaire, même si c’est du haut de gamme.

Les cas sont très nombreux mais ce ne sont que des exemples. Même si un logement situé en rez-de-chaussée est généralement mal vu, cela peut répondre à vos critères d’achat. Il en est de même pour un appartement aux espaces ouverts.

estimation à Paris 15

Pour conclure, l’estimation à Paris 15 ne se fait pas uniquement sur la base de critères objectifs. Votre subjectivité a son mot à dire. Vous pouvez considérer des atouts pour d’autres acheteurs comme un défaut. Des points négatifs qui peuvent faire baisser la valeur d’un bien peuvent pourtant vous plaire.

Ainsi, le bon prix est donc celui que vous trouvez raisonnable pour un logement qui correspond à vos besoins.

Utilisez les critères subjectifs comme arme de négociation

Lorsque vous formulez une offre, pensez à vous servir des critères subjectifs comme armes de négociation. Certes, vous ne pouvez pas utiliser votre subjectivité pour des qualités objectives comme l’emplacement mais des points négatifs que vous ne voyez pas comme tels peuvent vous aider à bien négocier.

  • Vous aimez les biens en rez-de-chaussée ? Pas la peine de le dire à votre vendeur. Utilisez plutôt le fait que le rez-de-chaussée est un point négatif pour une vente pour obtenir une réduction. Particulièrement dans le cas où le vendeur a réalisé son estimation à Paris 15 par ses propres moyens sans avoir appliqué la décote de ce défaut.
  • Le fait de vous lancer dans une rénovation complète vous plaît ? Vous pouvez négocier le prix en prétextant que vous allez encore devoir dépenser pour rénover le bien.
  • Vous souhaitez vivre dans un quartier calme, loin du centre-ville ? Rappelez au vendeur que son logement se trouve loin des commodités, sans lui faire part que c’est exactement ce que vous recherchez.

Veillez donc toujours à considérer les critères subjectifs d’estimation à Paris 15 avant de réaliser une acquisition. Si vous passez par un professionnel pour acheter, n’hésitez pas à lui rappeler.

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer