Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
Vendre un bien

Quelle méthode pour bien compter les pièces de son appartement ?

Connaissez-vous le nombre de pièces qui composent votre logement ? Savez-vous comment le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15 doit être décompté ? Pour mettre votre logement sur le marché, sachez que c’est une information qui doit être fournie aux futurs acheteurs potentiels. Mais comment faire le calcul dans les règles de l’art ?

Le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15, une précision importante

Lors de la rédaction de votre annonce immobilière dans le cadre d’une vente, il est capital d’y mentionner toutes les informations essentielles concernant le logement. Notamment la surface habitable, le prix de vente, l’emplacement et le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15…

Pour faire le décompte du nombre de pièces qui composent un logement, on se base souvent sur deux classifications : la fonction (F) ou le type (T), auxquels le nombre de pièce principales du logement est ajouté. Par exemple, un appartement F3 ou T3 en revient à la même chose, à savoir : un logement composé de trois pièces principales.

Cette information est cruciale car elle indique le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15 à destination des acquéreurs potentiels. Il ne faut absolument pas tricher car cela risque de décevoir les acheteurs. Un acquéreur qui vient visiter un F5 ne sera pas ravi de tomber sur un appartement qui ne dispose que de deux chambres…. Parce que vous avez inclus, dans votre décompte, la salle de bain et la cuisine en plus du séjour et des chambres !

Comment faire le décompte du nombre de pièces dans un appartement ?

Mais alors, comment compter exactement le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15 pour ne pas faire d’erreur ?

Nombre de pièces de votre appartement à Paris 15 : uniquement les pièces principales

Qui dit « pièces » dit « pièces principales » du logement. Cela inclut seulement le séjour et les chambres.

Les autres pièces ne sont donc pas considérées dans le calcul, notamment les pièces d’eau (la cuisine et la salle de bain) et les pièces de services comme l’entrée, le couloir, le dressing, la buanderie, la cave, le WC, le sous-sol non aménagé, etc.

Quelle est la taille minimale d’une pièce ?

Une pièce n’est considérée comme étant « à vivre » que si elle est égale ou supérieure à 9m². Une chambre de 7 ou 8m² ne sera donc pas à comptabiliser dans le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15. Étant trop petite, elle ne doit pas être signalée comme une pièce principale dans l’annonce immobilière, mais plutôt comme un espace supplémentaire dont les acheteurs pourront profiter. Vaut mieux présenter ces pièces comme de bonnes surprises (chouette, un rangement supplémentaire !) que de générer une déception en les faisant passer, à tort, pour des pièces principales.

Qu’en est-il des pièces « particulières » ?

Il n’est pas toujours évident de compter les pièces particulières dans le nombre de pièces de votre appartement à Paris 15… Mais de quoi parle-t-on exactement ? Par exemple :

  • Les pièces aveugles (dénuées de fenêtres) peuvent être incluses dans le décompte à condition de signaler l’absence d’ouverture dans l’annonce.
  • Les mezzanines suffisamment grandes et hautes peuvent être ajoutées au nombre de pièces.
  • Les pièces en enfilade ou communicantes peuvent être comptabilisées en précisant leur particularité dans l’annonce.
  • Les vérandas et les loggias peuvent également être comptées comme pièces principales si la température y est stable toute l’année.

Le cas des logements atypiques

Parmi les nombreuses questions que vous vous posez au sujet de la vente, vous vous demandez comment décompter les pièces dans un logement atypique ?

Cela se fait de la même manière que pour un logement classique. Un duplex et un souplex disposent d’un certain nombre de pièces tout comme n’importe quel autre appartement. Le calcul se base donc sur le nombre des pièces principales du logement.

Mais pour un loft, le décompte est différent étant donné que les volumes sont ouverts et qu’aucune cloison ne sépare les pièces. Il est donc important de préciser dans l’annonce que le logement à vendre est de type loft.

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer