Tout sur l'immobilier à Paris (15ème) et alentours
Vendre un bien

Comment vous assurer que votre futur acheteur est fiable ?

vente immobilière à Paris 15

Vous avez trouvé le bon acheteur pour votre appartement parisien ? Vous entrez donc dans la dernière phase de votre vente immobilière à Paris 15 : signature du compromis, délai de réalisation de la cession, puis paraphe de l’acte définitif…

Mais attendez, stop ! Ne vous lancez pas à l’aveuglette ! Avant d’aller plus loin, posez-vous la question : cet acheteur est-il fiable ? Ne risque-t-il pas de vous faire faux bond à la dernière seconde, alors que le processus sera déjà bien engagé ? Pourra-t-il bien obtenir son crédit immobilier comme prévu ?

Parce qu’il est essentiel de pouvoir évaluer la fiabilité de votre futur acquéreur, voici quelques conseils à appliquer quand il est encore temps !

Pourquoi vérifier la solidité de votre acheteur avant de conclure votre vente immobilière à Paris 15 ?

La question se pose en effet. Après un long processus de vente immobilière, vous arrivez enfin à la dernière étape, celle de la conclusion de la cession. Un acquéreur sérieux vous a fait une offre, vous l’avez négociée ou acceptée de suite, et tout se déroule comme sur des roulettes. Techniquement, vous n’avez plus qu’à passer chez le notaire, signer les documents, attendre que le délai de réalisation soit écoulé (plus de détails dans cet article), et en finir avec votre vente immobilière à Paris 15.

Sauf qu’en cas de problème, il sera alors trop tard pour revenir en arrière. Si votre acheteur a exagéré son budget d’acquisition, qu’il ne présente pas suffisamment de garanties à sa banque, ou encore que son propre acheteur lui fait faux bond, c’est vous qui devrez payer les pots cassés. Rien ne vous empêchera de remettre votre appartement sur le marché tout de suite ; mais quelle perte de temps ! Et dans l’intervalle, qui sait si les prix n’auront pas accusé une légère baisse ?

Avant de vous engouffrer dans la dernière ligne droite de votre vente immobilière à Paris 15, prenez un instant pour soumettre votre acquéreur à une rapide vérification de sa solidité financière.

Vérifier la fiabilité de votre acquéreur : ce que vous pouvez demander

Le but du jeu, ici, c’est de parvenir à évaluer la solidité financière de votre acquéreur. Il ne s’agit pas de juger de son sérieux à proprement parler, mais de sa capacité à honorer le paiement auquel il s’engagera en signant un compromis de vente. Car, malheureusement, un acheteur n’est pas toujours responsable de ses difficultés à conclure son acquisition. Autant limiter les risques en amont de votre vente immobilière à Paris 15.

Pour effectuer cette vérification, vous pouvez faire deux choses en fonction de son plan de financement :

  • Si votre acheteur vend lui-même un bien immobilier : il pourra vous montrer une preuve du versement de l’acompte de son propre acquéreur (si le compromis a été signé), ou du moins vous indiquer clairement à quelle étape de la préparation de sa vente il se trouve.
  • Si votre acheteur a besoin d’un prêt bancaire : il doit pouvoir vous fournir une copie de l’accord préalable de l’établissement de prêt, ou une copie de la simulation de crédit immobilier réalisée avec son banquier/son courtier.

Il existe une troisième solution, plus rare : votre acheteur dispose des fonds nécessaires à son acquisition, sans besoin de ressources supplémentaires. Dans ce cas, il faudra le croire sur parole, car vous ne pouvez pas demander à voir des fiches de paie, des relevés de compte ou tout autre document personnel de ce type !

vente immobilière à Paris 15

Du tact et de la transparence

Mais attention : même s’il en va de la réussite de votre vente immobilière à Paris 15, vous ne devez pas pour autant soumettre votre acquéreur à un interrogatoire en bonne et due forme, en lui laissant entendre que vous ne lui faites pas confiance ! Faites preuve d’un maximum de tact au moment de demander à voir les documents en question, en expliquant par le menu pour quelle raison vous en avez besoin.

Profitez également de la phase des visites pour vous montrer complètement transparent vis-à-vis de vos acheteurs potentiels. Si vous jouez franc-jeu avec eux, ils seront d’autant plus disposés à l’être avec vous. Un acquéreur pourrait par exemple vous avouer qu’il n’a pas obtenu l’accord préalable de sa banque, mais qu’il a bon espoir. Cela ne vous aidera pas à garantir votre vente immobilière à Paris 15, mais vous serez du moins en mesure de prendre une décision en connaissance de cause.

Bien sûr, il n’y a aucun moyen d’être absolument sûr du dénouement. Même les documents transmis par votre acheteur ne prouvent en rien que la banque lui octroiera le crédit ou que son propre acquéreur ne connaîtra pas des difficultés. Toutefois, il s’agit de mettre un maximum de chances de votre côté… Chances que vous pouvez encore augmenter si vous faites appel aux services d’un agent immobilier, qui ne peut certes pas lire dans les pensées des acheteurs, mais qui a l’expérience suffisante pour reconnaître de loin les personnes fiables !

 

Besoin de conseils supplémentaires ? Notre équipe immobilière est à votre entière disposition. Venez nous parler de votre projet de vente immobilière à Paris 15 !

Article écrit par:

Avatar

Directeur d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer